Revenge

Chateau du clan
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En tête à tête avec un Dieu

Aller en bas 
AuteurMessage
Death

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 43
Objectif : Séduire toutes les femmes
Compétence : Appolon de ses dames
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: En tête à tête avec un Dieu   Mer 18 Juin - 23:56

Il se dirigeait vers l’extérieur de Valence. Un chemin dissimulé plus loin après la sortie du village. Il sera emmerdé par personne par là. A envie d’être au calme et pouvoir la faire beugler sans avoir à rendre de compte à personne. Il a enfin réussi ! Les autres sont loin, on ne sait où, pour on ne sait quoi. Rien à foutre ! Les rejoindra plus tard dans le château. On lui a indiqué la route, du moins, approximativement. Trouver un château perdu dans les bois doit pas être bien difficile. Puis, c’est un Dieu vivant. Rien n’est impossible pour une divinité !

Il regardait en souriant le corps de la garce tout contre ses jambes. Elle s’était pas encore réveillée. Elle risquait d’avoir une sacrée surprise à son réveil dans un endroit complètement inconnu. Elle allait regretter ses paroles contre sa toute puissance. Il comptait bien lui apprendre les bonnes manières…à sa façon.

Il imaginait déjà tout ce qu’il allait pouvoir lui enseigner qu’elle n’avait jamais du connaître. Elle repartira comblé et heureuse de cette entrevue entre elle et lui. Il le sait, ou alors…finira en morceau quelque part dans les bois.

La chevauché se fit plus présente. La pluie se mit à tomber. Encore heureux protégé par l’épaisse frondaison des arbres environnant. Le sentier boueux, éclaboussant de boue ses jambes à chaque pas de son étalon. Il était sur qu’il y avait un maisonnette abandonnée dans le coin. Il se rappelait avoir vu quelque chose qui pourrait se prêter à merveille à leur petite tête à tête.

Le sentier se divisait, un embranchement. L’un semblait conduire à une immense bâtisse sombre, le château à ne pas douter. Voila une chose de faite. Décida donc de passer sur le sentier extérieur espérant trouver ce qu’il cherchait. Avait aucune envie de partager la belle avec les autres. Elle était pour lui et rien que pour lui ! L’autre serait capable de la dépecer avant de se la faire.

C’est après un certain temps qu’il se trouva nez à nez avec un genre de bergerie. Quatre murs faits de pierre posés l’une contre l’autre contre les intempéries, un toit sommaire, suffiront amplement. Le sourire embellissait son visage d’avoir enfin trouver le coin pour nicher les amoureux. Il ne put s’empêcher de rire à sa pensée. S’arrêtant prestement devant la bâtisse délabrée. Prenant la belle dans ses bras puissant pour se diriger vers la porte en bois qui ne tenait plus à grand-chose à vrai dire.

L’endroit était inhabité. Personne. De la paille, une table, une chaise, quelque cordage et autre bricoles disséminées de ci de là. Il déposa celle qui allait bientôt être à ses pieds sur la paille. Contemplant avec malice et impatience ses traits. Passant une main fébrile sur son visage pour descendre le long de son corps.

Pas de pervers cette fois, personne pour le déranger. Enfin seul. Allait elle se réveiller ou allait il devoir y mettre du siens pour que la belle ouvre ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanaria

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Jeu 19 Juin - 1:00

Xanaria avait rêvée d’une promenade a cheval. Un de ses passes temps favoris. Le son des fers au galop. Se genre de chevauchée lui remontait toujours le moral. Pourtant celle-ci n’était pas comme les autres.

Elle croyait entendre un rire au loin. Se sentant soulever par une force inconnue. Elle nageait dans le brouillard. Peu à peu tout lui revient. Un mal de tête. Tout son corps lui fait mal. Ouvrant à moitié ses yeux. Elle le distingue, lui. Mais c’est un cauchemar. Elle veut se réveiller mais c’est impossible. La réalité reprend le dessus. Elle referme les yeux un instant, pensant qu’elle a mal vus.

Il la déposa sur la paille. Elle tente de comprendre ce qu’il se passe. Impossible qu’elle se trompe. Elle le sent. Sa main sur sa peau parcourant son visage puis le reste de son corps. Elle frissonne. Comment était ce possible ?!

Elle ouvre les yeux. S’assoit très vite. Recule autant qu’elle le peu. Il est si proche. Elle regarde autour d’elle. Essayant de discerner ou elle se trouve. Aucun moyen de savoir. Il fait nuit et il pleut.

Elle cherche très vite ses armes. A la Mandragore. Elles sont là bas. Comment se défendre face à lui. Il était trop fort pour elle. Si il l’aurait voulu, il aurait pu la porter à une main. Où même la briser en la serrant contre lui. La peur de s’être fait piéger et de ne pas pouvoir s’en sortir sans séquelles

Il lui avait dit qu’elle le payerait. Elle pensait s’en sortir plus facilement. Le dieu voulait lui donner une leçon et c’était mal parti pour elle. Elle se sentait comme un animal en cage. Il fallait qu’elle trouve le moyen de lui échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 43
Objectif : Séduire toutes les femmes
Compétence : Appolon de ses dames
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Jeu 19 Juin - 23:53

Il l’observait attentivement. Une impatience malsaine au fond de lui. La colère n’était toujours pas passée, ni le souvenir du son de sa voix qui lui balançait son venin perfide et insipide. Il l’avait mauvaise faut dire. Elle était bien la première à lui tenir tête de la sorte. Avait rien pu faire. Son regard charmeur,ses mots doux, son visage de bellâtre, son corps sculpté à la perfection et par dessus tout, sa condition enviable !!

Une haine farouche lui dévorait le bide. Impossible d’user de son cerveau immense, de sa raison…Il n’avait qu’une envie, lui faire ravaler au fond de la gorge ses…paroles. Des mots ? C’était plus du poison, comme si elle lui avait craché à la gueule. Avait pas l’intention de laisser passer ça ! Une détermination qui l’avait poussée à la kidnapper. Pour la première fois, il avait fait ce qu’il n’avait pas coutume de faire. Elle allait morfler cette putain !

Fini le calme, place à l’action. Soupir impatient alors que les yeux de la vipère s’ouvraient. Les iris d’un gris bleu envoûtaient son regard sur elle. Elle était pas vilaine du tout malgré ses blessures et sa lèvre enflée. Et dire que pour ça elle se pensait au dessus de lui et que les paysans qu’elle se tapait été plus experts que lui. Non mais où va-t-on ? Je vous le demande ? Rien que le faite qu’il lui ait parlé est un immense honneur que toutes s’arracheraient. Alors passer une nuit avec lui, connaître cette félicitée que SEUL l’Apollon pouvait donner était un présent inestimable.

Elle semble reprendre conscience. C’est d’un bond qu’elle s’assit. Elle avait l’air perdu. Peut pas s’empêcher de sourire à voir le pauvre petit oiseau blessé et nu, du moins en parti, devant lui. Semblait rechercher une sortie. Elle avait de l’espoir. Ils étaient pas dans Valence, mais une forêt encore plus dangereuse que ceux qu’elle protégeait.

Son sourire se fit plus ample alors qu’il la regardait faire le tour du propriétaire. Pas grand-chose à voir. Le mobilier est plutôt épuré ici. Loin des palaces qu’il avait l’habitude de fréquenter de par ses relations dans les hautes sphères. Quoiqu’il était vrai qu’il avait déjà passé une ou deux nuit dans les bordels de la cour, mais très rarement. Il a du goût et certain critère. C’est pas un philanthrope. Faisait pas ça pour les femmes. Il le faisait pour lui, qu’est ce que vous allez croire ? C’est que pour sa gueule qu’il se démenait avec son regard noisette. Son sourire à faire tomber dans les pommes n’importe quelles pucelles qui s’offraient à lui sans réfléchir. Et oui !!


J't’avais prévenu la donzelle !! J'vais te montrer de quoi j’suis capable !! Crois moi t’oublieras jamais ça ! J’te le garantis !

La voix était coléreuse, loin du charme de la première fois où il l’avait aperçu. Loin de ses habitudes d’ordinaire bien plus séducteur. Comme le chant des sirènes l’est sa voix. Un mot et elles lui tombaient toutes dans les bras. En faite, il devait se battre pour les repousser toutes, mais dans sa grande bonté, il en contentait le plus grand nombre, même plusieurs en même temps s’il le fallait. N’est pas Dieu qui veut. C’est du boulot !

Fini de rire en tout cas. Il se rapprochait de la vipère bien décidée à lui arracher le reste de vêtement qu’elle portait. Il voudrait pas qu’elle soit mal à l’aise. Il était assez grand et assez de force pour se sentir en confiance. Quoiqu’elle était vicieuse. A intérêt à faire gaffe qu’elle lui broie pas son organe de passion dont toutes femmes rêvaient la nuit. Il rit voyant sa stature comparée à la souris qui se tenait devant lui. Il se jette tout contre elle. La plaquant contre la paroi.

Ca te rappelle rien ?!! Hurla t’il hors de lui.

La main sur la gorge, la soulevant tout contre le mur. Un sourire pervers illuminait son visage alors que l’autre main s’affairait à déchirer d’un geste rageur et emporté le reste de ses vêtements. Pas difficile vu leur état. Relâchant la pression, la laissant glisser pour la prendre dans ses bras tout contre lui. Qu’elle commence à faire ses prières la garce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanaria

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Ven 20 Juin - 1:24

Elle était totalement désorientée. Le temps de comprendre qu’elle n’ai plus dans le village. Que crier ne servirait à rien. Personne ne l’entendrait personne pour la sauver. Il lui en veut, elle va sans doute le payer chère.

Elle se reprend peu à peu. Elle était seule mais alors lui aussi. Des deux, s’était sans doute la plus rusée. Ses yeux de chat s’ouvrent sur lui. Il la dégoûte toujours autant. Rien qu’une envie lui cracher au visage.

Il sourit. Se moque d’elle ou quoi ?! Elle n’aime pas ça. Un regard noir dans sa direction. Il faut qu’elle sorte d’ici et le plus vite possible, sera le mieux. Il sourit encore un peu plus. Il faut qu’elle trouve un objet tranchant, de quoi se défendre au moins.


Je t’avais prévenu la donzelle !! Je vais te montrer de quoi j’suis capable !! Crois moi t’oublieras jamais ça ! J’te le garantis !

Elle l’avait mis à bout. Il se rapproche, elle recule encore un peu. Il n’a pas vraiment l’air de lui vouloir du bien. Il rit maintenant ?! Elle avait des envies de meurtres. Il lui saute dessus, elle se retrouve contre le mur.

Ca te rappelle rien ?!! Hurla t’il hors de lui.

Elle s'en souvient encore trop bien, elle ferme les yeux un instant en tournant la tête sur le côté comme pour chasser ce souvenir et lui répond, le défiant du regard.

Relâche moi ! Je suis pas ta propriété !

Elle frissonne, il commençait sérieusement à lui faire peur. Il la soulève rien qu’avec une main. Replié sur sa gorge. Elle tente de lui faire lâcher avec ses mains. Ses pieds battent l’air un instant. Il en profite pour la déshabiller. Ses derniers vêtements volent. Elle manque d’air. Il relâche enfin. Elle se retrouve dans ses bras. Sa respiration reste saccadée. Il la tient trop fort contre se mur pour qu’elle puisse bouger, ne serait ce que ses pieds.

Elle ne supporte pas cette captivité. Encore moins avec lui …

Elle tremble. Qu’allait il lui faire ?! Elle avait tellement envie de lui faire du mal. Mais même si elle le frappait de ses poings. Elle n’était pas sûre qu’il ressente quelque chose. Mais pourquoi pas, elle tente de le griffer. Pas juste à lui infliger des griffures de chats mais des entailles bien plus profonde …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 43
Objectif : Séduire toutes les femmes
Compétence : Appolon de ses dames
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Sam 21 Juin - 15:52

Elle tentait de se débattre. Pouvait toujours rêver ! Elle arriverait jamais à se défaire de son étreinte puissante et virile. Pauvre petit bout de femme qui semblait pas en accord avec ce qu’il s’apprêtait à lui faire connaître. En avait carrément rien à foutre pour sa part. Depuis quand les femmes avaient le droit à la parole ? On est d’accord ! Alors qu’elle se la ferme et qu’elle prépare sa gorge à laisser passer…des cris de jouissance tels qu’elle n’en avait jamais encore produit de sa vie.

On dirait qu’elle avait peur, Pour un peu elle tremblerait. Serait presque à le supplier de la laisser partir. Va pas s’arrêter maintenant quand même. Elle est complément nu, peut voir ses formes plus que divines, bandante même. Il le savait depuis le début qu’elle était un met de choix, qu’il allait enfin pouvoir déguster. Presque à la hauteur de sa divine personne. Presque bien sur ! Faut pas abuser non plus ! Personne n’était à sa hauteur !! A part lui-même.

Elle avait l’air de se souvenir de l’échoppe. Elle en ferme même les yeux en y repensant. Pour tenter de montrer que c’était pas une femme facile, elle le regardait, du moins tentait de donner à son regard un air de défi. Comme si elle pouvait faire quelque chose contre sa carrure et sa détermination.

Pas ma propriété ? Sur, mais tu vas l’devenir !!

Un rire franc résonna soudain dans la masure. Elle tremblait maintenant. Un sourire sur les lèvres de voir son petit corps dans un tel état. Va pas tarder à ressentir bien d’autre émotions d’ici peu, t’inquiète pas ma grande. Bientôt elle voudra plus le laisser. Sera accrochée à ses basques comme toutes les autres femelles qu’il avait croisé.

Elle essayait du moins de pas se laisser faire. Une vrai tigresse et avec des ongles en plus. Lui déchirant la peau du visage, partiellement heureusement. Il perdrait de son charme sinon. Les cicatrises c’était pas ce qu’il y avait de mieux pour faire fondre la pucelle. Surtout avec un corps parfait à la base ! Un râle puissant produit par ses cordes vocales. Sa main se portant sur sa joue apercevant le sang sur ses doigts.

Espèce de putain !!

Il la projeta au centre de la pièce. Sortant sa dague, s’approchant de la femme dénudée qui semblait excitée comme une puce. Vraiment impatiente la garce. Perdait rien pour attendre. Il avança vers elle arme en avant, jusqu'à ce qu’elle soit acculée au bout de la pièce.

C’pas ici que tu vas pouvoir t’ planquer ma jolie !!

La lame se pose tout contre son cou. Son regard attiré soudainement par une corde fixée sur une boucle au mur. Sûrement pour accrocher les brebis récalcitrante. Un regard vers elle. Un sourire jusqu’au oreille. Allait pas prendre de risque cette fois. Il joua de la lame devant son nez lui faisant comprendre qu’il valait mieux rester tranquille comme une gentille petite chatte. S’affairant à lui lier la main au cordage contre la paroi, histoire qu’elle lui foute la paix et qu’il finisse pas défiguré au bout de tout ça.

Il se releva, recula de quelque pas…Déposa ses armes au loin. Commençant à défaire le premier bouton de ses braies lorsque son regard croisa à ce moment le sien. Le silence ce fut quelque instant. On entendait plus que la pluie contre le toit de l’ancienne bergerie. Regardant autour de lui, ressentant une curieuse sensation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanaria

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Sam 21 Juin - 18:31

Au dehors la pluie battait son plein. L’orage, on pouvait apercevoir de l’intérieur, la lumière des éclaires. Mais à l’intérieur, la situation était bien plus effrayante.

Qu’est ce qu’il la serrait fort. Elle a du mal à respirer. Avec cette étreinte infernal. Elle savait que même si elle essayait de lui parler. Il en aurait rien à carrer.

S’il pensait qu’elle allait le supplier, il pouvait rêver. Elle peut voir le regard de la divinité sur elle. Elle déteste ça. Qu’il la reluque avant qu’elle ne le castre.


Pas ma propriété ? Sur, mais tu vas l’devenir !!

Tu peux toujours m’imaginer ! Plutôt mourir !

Il rit une fois de plus. Qu’est ce qu’il pouvait l’agacer ! Son comportement hésitait entre peur et colère.
Qu’il repasse sa main près de son visage et elle le mordrait Elle arrive à l’atteindre. Sentiment de satisfaction. Il saigne. Elle sourit, fière.


Espèce de putain !!

Il l’a projette au centre de la pièce. Sortant sa dague, menaçant. Il s’avance vers elle. Elle recule une fois de plus, butant contre le mur.

C’pas ici que tu vas pouvoir t’ planquer ma jolie !!

Un regard noir sur lui. Elle ne se cachait pas et encore moins de lui. Essayer juste de survivre avant que son heure à lui arrive.

Il se poste devant elle. Sa lame se fige sur ce cou si petit. Il sourit à nouveau. Il aime la sentir sous son pouvoir. Elle l’étranglerait bien … Comme si il pensait qu’elle se tiendrait tranquille juste parce qu’il la menaçait. Il l’attache, les poings liés. Elle les serrait bien fort. Se demandant si quelque chose ou quelqu’un viendrait changer la donne ?!

Ses mains étaient devenues passives. Pas le choix. Ses armes plus loin. Elle sourit, sera déjà plus simple sans ses dagues. Il commence à défaire les boutons de ses braies. Elle tire sur les liens qui la retiennent de toute sa force. Commence à se bouger. Ne peux pas rester ainsi.

Qu’allait il se passer ?! …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 43
Objectif : Séduire toutes les femmes
Compétence : Appolon de ses dames
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Mar 24 Juin - 1:21

Si elle pensait pouvoir se défaire de ses liens elle rêvait la garce. Elle était attachée solidement à cet anneau qui avait du retenir les plus récalcitrante des bêtes à laine que le berger avait dans son cheptel. Un sourire se dessina pensant à la comparaison de la belle et du mouton. Il pouvait s’empêcher de s’amuser de ses pensées si souvent hilarante que même un mort en rirait. Il était comme ça. Avait tout pour lui. En plus de la beauté physique, il était intelligent et un comique né. Un Dieu quoi !!

C’est justement à ce moment qu’il avait eu ce déclic. En la voyant attachée sur cet anneau au mur. Cette image avait eu un fort impact sur lui. Pour la première fois il réfléchissait avec autre chose que sa queue…Y avait le plaisir qu’il allait prendre c’est sur, des heures voir des jours entier tellement il était le coup du siècle, mais après ?

Elle était là, si sauvage, comme une tigresse qu’il avait prit dans ses filets. Mais cette fois c’était pas son charme qui l’avait conduite ici. C’était la menace de sa dague. C’était tout autre chose quand même. Il arrivait pas à le croire lui-même de ce qui était en train de fulminer à ce point dans sa caboche. Il méprisait la mascotte par ce qu’il était pas foutu de ce faire une donzelle sans la violer et maintenant voila que lui…

Il savait plus trop quoi faire. On peut dire que pour une fois il avait pas envie de faire la plus grosse connerie de sa vie. C’est vrai qu’il voulait lui donner une leçon à cette conne incapable de voire le Dieu qui est en lui, non, le Dieu qu’il est. Que tout ce qu’elle disait, était que des conneries ! Mais sa colère était passée, ne restant plus que lui et elle. Il devait passer à l’acte, devait réfléchir…Lui ?!

C’est pas rien de forcer une femme. Elle hurlait plus de dégoût que de plaisir, même si il est monté comme un étalon, elle hurlera que de douleurs. Même si il pensait qu’à lui il aimait séduire. Il aimait qu’elle soit toute rotie dans ses bras. Qu’elle se jette dans son lit en implorant de connaître cette félicité que chaque femme ne peut connaître qu’avec lui-même. Il avait du mal à y croire et pourtant…le voila en train de réfléchir. Son froc sur les chevilles. Et son cerveau qui fulminait. Encore un peu et il y aurait de la fumée qui sortirait de ses oreilles.

Elle continuait quand à elle de tenter de défaire ses liens. A bien du courage la garce. La pluie. L’orage. La femme et cet endroit sordide. Putain une bergerie !!! Non mais il fout quoi là ? C’est un Dieu, un Apollon, pas un violeur de poule ! Le temps passe. Attitude de réflexion. De combat de son ego et sa raison. Qui va gagner ?

Franchement c’était pas parce qu’elle était aveugle et sans cervelle qu’il devait faire ce qu’il n’était pas. C’est qu’il était pas juste un beau mec ! Il a aussi un cerveau et là…le cerveau et en train de tout faire pour le raisonner…foutre le bordel en somme…pourquoi il a cette intelligence sans limite…

Il savait plus où il en était…Il remonta ses braies et alla prendre l’air dehors. Réfléchir au calme. Il flotte bordel de merde !! Au moins elle le voyait pas en train de tergiverser sur son sort. La pluie s’écoulait sur lui. Sur ses vêtements. Ses cheveux tarderaient pas à finir trempés. Qu’est ce qu’il faisait ?

Soupir plein d’incompréhension. Est-ce qu’il pourra seulement se regarder dans une glace après ? C’était pas un monstre !! Il leur ressemblait en aucun point ! Il prenait pas son pied à chaque goutte de sang qui coulait. Il aimait pas tuer. Il aimait jouer de ses atouts innombrables et in quantifiables tellement il était parfait. Mais c’est pas lui là. S’abaisser à un viol… lui ressemblait pas du tout. Juste pour laver son honneur…il arrivait toujours pas à y croire…il pensait à autre chose que les femmes, fallait croire que c’était vraiment la première fois que on le repoussait de la sorte. Il avait du mal à gérer. Fallait qu’il se reprenne. Qu’est ce qu’il allait bien pouvoir foutre…Presqu’un cas de conscience…Lui ? La vie était pleine de surprise…

Il allait pas la laisser seule serait foutu d’arriver à se libérer. Il rentra à nouveau complètement trempé. Un regard sur ses armes de coté. Sur elle. Le regard haineux avait disparu. C’est plutôt des yeux pleins de question. Un vrai brouillard dans sa tête. Son membre hurlait de la prendre, mais sa tête lui parlait de se qui allait se passer. Perdu…bordel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanaria

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Mar 24 Juin - 19:59

L’endroit était pas terrible. Modeste mais avec le silence pesant. L’orage qui grondait au dehors. La pluie et la nuit tombée. Le cadre laissait à désirer. Tout son corps lui faisait mal. Après avoir était projeté contre le mur, avoir reçue de multiples coups lorsqu’elle était à terre et le coup de grâce qui lui avait fait perdre connaissance. Il ne restait plus beaucoup d’endroit qui ne la tiraillait pas.

Pas moyen de se défaire de ce truc. Elle commençait à désespérer. Elle avait beau tirer de toutes ses maigres forces. Ce n’était même pas vraiment la peine de s’user. Mais elle n’avait pas d’autre choix que d’essayer. Il sourit, elle se demande ce qu’il va lui arriver.

Il la regarde. Elle a l’impression d’être un animal. Un qu’on aurait attrapé durant une chasse. Elle a peur de son avenir. Il allait la violer ?! Puis peut être la battre ?! Elle essayait de ne pas trop penser à ça et de se concentrer sur son éventuelle sortie. Elle ne voulait pas lui montrer sa peur. Et ravalait toute sorte d’émotions.

Il avait l’air perdue dans ses pensées, de réfléchir … C’était possible ça ?! Il voulait la torturer psychologiquement maintenant ?! Le salop, elle lui montrerait rien. Elle était trop fière. Même si son corps la lâchait des fois.

Elle le regarde, relever ses braies. Et sort. Pourquoi il faisait ça ?! Il avait peut être demandé à quelqu’un d’autre de venir. Elle grimace. Redouble d’effort sur cet anneau qui la retient. Il fallait en profiter maintenant qu’il était sorti. Même si la peur la prenait.

Le temps passe. Il l’avait laissé seule. Peut être était il partie. Elle avait bataillée contre ce qui l’a retenait. Et peu à peu avait arrêté de gigoter comme une diablesse. Ça ne servait manifestement à rien. La porte s’ouvre, il est là. Les yeux sur ses armes puis elle. Qu’avait il en tête ?! Il ne la regardait plus comme avant, la haine semblait s’être envolé.

Elle avait du mal à le discerner. Elle-même ne savait plus comment réagir. Désorientée. Qu’est ce qu’il voulait à la fin ?! Elle essayait de paraître calme. Elle ne tirait plus comme une forcené. Elle le regardait tout simplement. Ne savant pas si elle devait s’exprimer ou se terre. Parler ou crier. Lui montrer qu’elle n’était pas femme à se laisser faire ?!

Après tout il ne la regardait plus pareil, pas de colère, pas de perversité. Elle se demandait si elle avait le même homme en face. Elle essayait de savoir ce qui se passait. Ses yeux gris bleu essayaient de sonder ceux de la divinité. Elle n’osait plus parlait à chaque fois qu’elle avait parlée quelque chose lui était tombée dessus.

Elle n’y comprenait plus rien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 43
Objectif : Séduire toutes les femmes
Compétence : Appolon de ses dames
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Sam 28 Juin - 4:32

Il fit quelque pas au centre de la pièce.Observant la captive avec attention. Elle semblait perdu, avait un tel charme. Clair qu’il avait du mal à se dire qu’une femme aussi bandante pouvait lui résister. Mais n’allait pas vendre son âme au diable bien que cela soit déjà fait. Pas besoin de tomber dans la bassesse extrêmes. Si elle ne craquerait pas, elle n’avait donc aucun intérêt et il n’avait pas à se sentir blessé dans son amour propre. Quoique…c’était pas rien de se faire jeter comme ça ! Surtout quand on est un Dieu ! Tellement l’habitude qu’elles lui sautaient toutes dessus à peine il posait le regard sur l’une d’elle. Il s’approcha de la donzelle. Retira son mantels pour lui poser sur ses épaules fragiles. Sans un regard pour pas avoir honte de son revirement de situation. Si ça se savait…y en a qui serait bien capable de le pendre haut et court.

Il récupérera son arc et ses armes de l’autre coté de la pièce. Lui tournant le dos, prenant son temps alors qui remettait au mieux tout son attirail. L’orage continuait à faire rage dehors. On entendait la pluie qui frappait sur le toit de la bergerie, un bruit sourd et présent au dessus de leur tête. Le silence était étrange. Une atmosphère d’incompréhension et pas que pour lui. Elle devait pas trop comprendre ce qui lui arrivait en ce moment. Il se rapprocha d’elle tout en restant hors d'atteinte de la donzelle. S’accroupissant le long de la paroi, son dos posé contre la pierre. Il posa son regard sur elle. Réfléchissant un instant avant d’ouvrir la bouche.

Pour une fois sa changera de ses conneries habituelles. Elle avait l’air curieuse et surtout impatiente de comprendre. Pensait elle que s’était une nouvelle torture ? Se faire passer pour le repenti pour mieux la violer ensuite ? Curieuse façon de faire, ça ressemblerait bien au méthode de la mascotte ça ! Très peu pour lui. Bien que cette fois, un simple regard suffirait pas à la faire frémir. Léger soupir discret. Il faudra qu’il s’y fasse. Pourtant…un je ne sais quoi en lui voulait se sentir adulé. Un besoin…toute sa vie avait été comme ça et voila qu’elle foutait tout en l’air... Il avait failli perdre son chemin. Il voulait lui parler, lui raconter quelque chose, mais il était vraiment pas doué pour ce genre de discours. Elle arrivera jamais à comprendre ce qui c’était passé. Lui non plus…


J’ai perdu la tête…j’ai jamais eu à prendre de force…C’est au dessus de mes moyens…je suis pas un violeur loin de là… Tu pourras te vanter de faire tourner les têtes…En tout cas la mienne…je sais même pas si je dois te saigner ou te laisser partir…

Il sortit sa dague pour commencer à jouer avec nerveusement. Evitant son regard. Il allait pas lui faire des excuses non plus, il est pas tombé aussi bas quand même ! C’était un Dieu ! Il avait pas à se repentir de ses actions. Mais là…il était allé trop loin. Passa sa main sur son visage trempé, tentant de trouver une solution le regard dans le vague. Il se reconnaissait plus. Un regard en coin sur elle. Accroupis, nu sous son mantels. Elle devait rien comprendre à tous ça. Il allait falloir trouver une solution.

La mort ou la vie. Avec en suspend la possibilité de la violer ou la séduire ? Un soupir moqueur pour ses propres pensées. Avec son immense intelligence il avait comprit, il était clair qu’elle en avait rien à foutre. Trop aveuglé pour se rendre compte de toute ses qualités. Elle préfère les imbéciles, laids et gras, qui puent le bouc à des lieux à la ronde. Ca pouvait être que ça ! Elle n’avait aucun goût, quelle conne ! Alors pourquoi s’emmerder avec ? Pour voir si son pouvoir était toujours si grand ? Qu’il arriverait à faire changer d’avis n’importe qui ? Le temps passait. Tentant de lui faire comprendre, pas qu’il s’en voulait, mais qu’il était pas comme ça. Qu’il leur ressemblait en rien. Que c’était pas un violeur de poule encore moins un égorgeur. Il était avec eux pour l’action, pour le pays que l’on voit, pour la richesse. Tant d’espoir, bien différent à vivre au jour le jour dans les royaumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanaria

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Dim 29 Juin - 2:04

Il avançait au centre de la pièce. Elle le regardait d’une intensité rare. De l’incompréhension se lisait sur son visage. A quoi pouvait il bien penser ?! Il se rapproche un peu plus encore. Ça y est, il s’est décidé. Il ôte son mantel puis lui pose sur les épaules. Elle en frissonne à se contact. Comprenant de moins en moins. Il ne la regarde plus.

Il retrouve ses armes. Il les remet en place. Il n’a plus l’air de la regarder. Qu’est ce qu’il se passait ?! Il allait partir et la laisser mourir de faim ou même faire brûler la bergerie ? Rien que d’y penser, elle en eu froid dans le dos.

L’orage ne désemplit pas au dehors. La pluie ne s’atténuait pas. On pouvait entendre au loin les éclairs éclater. Quand à l’intérieur de la bergerie, aucun son n’y sortait. Il s’était éloigné en cherchant ses armes maintenant revient. S’accroupie le long du mur. Qu’est ce qu’il voulait lui faire comprendre ?!


J’ai perdu la tête…j’ai jamais eu à prendre de force…C’est au dessus de mes moyens…je suis pas un violeur loin de là… Tu pourras te vanter de faire tourner les têtes…En tout cas la mienne…je sais même pas si je dois te saigner ou te laisser partir…

Elle écoute, reste silencieuse. N'ose pas ouvrir la bouche. Elle a l’impression d’être tombé dans un autre monde. Qu’est ce qui lui prenait ?! Il ressort sa dague. Il n’avait plus envie. C’était déjà une bonne nouvelle. Un soulagement se fait ressentir. Elle se sent soudainement libérée.

Le temps passe, elle se reprend. Elle est toujours attachée. Il ne lui fera peut être rien finalement. Elle se sentait presque mieux. Un espoir à la clé. Une petite lueur venait de pointer son nez. Elle pouvait y croire. Peut être en avait il assez de perdre son temps ?! Et il la relâcherait …

Peut être … si … tellement de possibilité …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 43
Objectif : Séduire toutes les femmes
Compétence : Appolon de ses dames
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Mar 1 Juil - 23:38

La foudre frappa non loin de la bergerie. Le retirant de ses pensées perdu dans un esprit si grand. Le sol avait presque tremblé sous la force de l’impact. On entendait le bruit sourd s’éloigner alors que le clapotis ne faisait qu’empirer. Un regard sur elle pour enfin prendre une décision. Se leva d’un coup de toute sa hauteur faisant craquer le cuir de ses braies. Les yeux d’ordinaire si malicieux et séductrice semblaient refléter une curieuse lueur jusque là inconnue.

Fit quelque pas en sa direction. La lame de la dague tout prêt de son visage. Les derniers instants avant d’en finir avec tout ça…Ne plus penser à cette nuit où pour la première fois il avait fait un choix et pas des moindres… Une profonde inspiration avant de faire ce qui se trouvait le mieux. Au diable les conséquences et tout le reste ! Un Dieu n’avait pas à se justifier auprès de simple mortel même un chef aussi impitoyable que celui qu’il servait.

Il s’accroupit tout près d’elle. Observant celle qui était à la raison de tout cet état. L’aveugle, l’idiote pas foutue de voir la chance qu’elle avait ! Mais il c’était montré le plus fort. Comme le diable qui tentait de pervertir la divinité, il ne se laissa pas prendre pour y perdre son âme. Ce ne serait plus lui. N’arriverait plus à se supporter…on le comparerait à tous ces malades qu’il côtoyait. Un sourire naquit sur ses lèvres alors qu’il la regardait approchant le tranchant de la lame plus près de son visage. Regardant avec attention sa réaction. S’amusa une dernière fois de cette peur qui pouvait faire tant. Tout le contraire de sa séduction qui fait qu’elles sont toutes consentantes et folles de lui.

La lame dévia de son visage pour couper d’un geste sec les liens qui la retenaient. Se redressant lentement, recula de quelque pas, ne voulant pas subir sa fureur. A elle de faire le choix de partir sans rien subir, ou de vouloir se venger de tous ça…il l’observa alors qu’elle regardait d’un air dubitatif, l’incompréhension se lisait dans son visage comme une pauvre créature prit au piège que l’on libère. Il prit sa voix assurée afin de garder tout son honneur.


Va t’en. Allé file !! T’es sourde en plus !!!

Il fit quelque pas vers la porte l’ouvrant en grand. Fit un geste théâtrale de la main pour montrer la direction de la sortie.

Si t’pars pas, j’te laisse avec l’autre pervers ! FOUS LE CAMP !!!

Il hurla ses dernières paroles, ne voulant pas supporter cette situation une minute de plus. Restant sur ses gardes tout de même connaissant la tigresse. Quoique l’envie n’y était plus. Il était presque affaibli de ce combat entre sa fierté et son honneur d’Apollon. Même si personne ne l’aurait…ce n’était en rien un monstre…il n’était pas un démon…pas un tueur psychotique…il était simplement un Dieu…là pour le bonheur de ses dames et surtout le sien en priorité et ce n’est pas avec elle que cela se ferra. Le regard perdit de son éclat. Attendant de la voir partir pour rejoindre les siens qui devaient se demander ce qu’il pouvait bien faire…La vie reprendra son court là où il l’avait laissé…oublier cette aventure au plus vite…l’oublier elle, son comportement d’idiote atteint de cécité et de mauvais goût…elle en valait pas la peine toute façon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanaria

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Ven 4 Juil - 15:41

Il la regarde enfin. Se levant d’un bon elle accroupi et lui debout. Xanaria lève le regard sur lui. Se rapprochant d’elle. La lame se retrouve près de son visage. Elle ne le quitte pas des yeux. Son regard n’exprime aucune colère. Comme si elle s’était enfouit au fond d’elle. Pour le moment, elle avait du mal a le comprendre.

Maintenant tout deux sont à la même auteur. Un sourire au bout des lèvres. La lame de plus en plus proche. S’il pense lui faire peur, il se trompe. Elle n’attend plus rien. A part une vengeance. Rancunière de nature. Elle ne l’oubliera pas.

Elle ferme doucement les yeux pour pouvoir mourir dignement mais elle ne sent rien, et sent ses bras retomber au sol. Il venait de la libérer. L’incompréhension était à son comble. Il se recule …


Va t’en. Allé file !! T’es sourde en plus !!!

Pas besoin de lui dire deux fois. Elle se frotte les poignets. Les bras endoloris d’être restés en l’air. Il va ouvrir la porte, largement ouverte. Il la prend vraiment pour une chose sans cervelle. Il lui montre la porte. Elle se relève doucement. Va récupérer ses affaires, elle n’allait pas sortir nu avec un mantel sur le dos. Elle se rhabille avec ses vêtements en lambeau.

Si t’pars pas, j’te laisse avec l’autre pervers ! FOUS LE CAMP !!!

Il hurle, elle reste calme. Un regard sur lui. Elle se rapproche. Passe sa main si fragile sur son visage. Ses yeux clairs dans les siens. Un regard charmeur à son attention.

Ne t’inquiète pas mon tout beau, nous nous reverrons, fais moi confiance !

Elle laisse glisser sa main sur son visage. Comme une jeune amoureuse qui quitterait celui qu’elle aime. Elle s’en amuse intérieurement. Si elle le revoit ce ne sera sûrement pas pour des réjouissances. Elle comptait bien lui faire payer, un jour. Mais d’abord il fallait sauver Tarcis. Et essayer de penser à Isa, la retrouver …

Se détournant de lui. On peu encore voir l’orage. Entendre la pluie qui s’écoule sur le toit. Elle allait sortir trempée. Tanpis c’était toujours mieux que de rester …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 43
Objectif : Séduire toutes les femmes
Compétence : Appolon de ses dames
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Mar 15 Juil - 21:58

Rien qu’à voir son regard de chèvre quand il l’avait libéré, avait tout de suite compris le peu de mouvement dans ce petit cerveau de femme. Pas étonnant qu’elle était pas tombée sous son charme ravageur. Avec de tels yeux, on pouvait facilement comprendre qu’elle comprenait rien à la situation. Et c’était pas plus mal comme ça ! Toute façon qu’elle saisissait ou non ce qui venait de lui arriver, il s’en foutait divinement !! Qu’elle foute le camps au plus vite, qu’il voit plus sa gueule à la gueuse sans aucun goût et aveugle en plus !! L’impatience grimpait de plus en plus à la voir disparaître.

Madame prenait son temps... Se rhabillait avec des vêtements en lambeaux, encore un peu, il en éclaterait de rire en la voyant comme ça. Cachait plus rien ses frusques, on pouvait facilement voir ses seins et son cul malgré les traces de morceau de tissu qui tenait en ne savait par qu’elle miracle. Avait besoin d’un remontant pour oublier toute cette foutu histoire. Non mais qu’elle se barre la putain !!

Trop dur à comprendre ce que la divinité était en train de lui dire d’une façon la plus simple possible. Même ça elle comprenait pas…lui restait plus qu’à se jeter dans le Rhône pour le bien de tous ! Encore heureux qu’il l’avait pas touché, il aurait perdu quelque neurones tant elle semblait vide de sens. Toutes les mêmes, mais celle là semblait battre des records. A se demander s’il devrait pas la garder comme bête de concours. Mauvaise idée !! Les garces qui savaient pas où est le plaisir n’avaient aucun intérêt pour lui. Si encore elle était pas aveugle et qu’elle aurait vu la grandeur de son être, aurait put être différent, mais la faut croire que c’était impossible pour elle…Faut pas trop leur demander non plus !

Elle passa sa main sur son visage avec un regard d’allumeuse. Elle pouvait toujours rêver celle là ! Jamais elle l’aura la chance de le toucher plus que ça. Elle le méritait pas ! Il l’avait bien mieux. Qu’elle passe cette porte et qu’elle aille se faire bouffer par les loups en rentrant vers son village ! Y en avait d’autre qui attendait. Parait qu’il y avait nombres de pucelles qui patientaient au retour de la divinité, comme récompense à ses actes héroïques et o combien nécessaire pour cette bande d’allumée !

Le regard se plissa alors qu’elle passait à coté de lui. Lui fit un clin d’oeil envoûtant comme celui qu’il faisait pour les envoûter toutes. Un dernier test pour voir. Ben non aucune réaction. La pauvre devait vraiment rien voir à deux pouces devant son nez. Elle croyait en plus qu’elle allait le revoir ?

C’est ça compte là-dessus !! Va donc séduire du bouc bien puant quand tu rentreras chez toi !! T’es bonne qu’à ça !!

Il l’observait d’un air méprisant. Elle avait vraiment aucune grâce cette garce. Regarde comment elle bouge, on dirait une chèvre sans aucun charme ! A se demander comment il avait put retenir son attention sur elle ! Un manque d’attention de sa part. Ou plutôt…trop gentil et social avec ce genre de dame. Il avait voulu faire une bonne action une fois dans sa vie voila tout. Encore heureux il s’en était aperçu bien avant. Il aurait ruiné sa réputation avec ce genre de boudin. Heureusement personne ne le savait…Il la suivait de près. S’assurant que le laideron n’allait pas prendre son destrier.


Touche ma monture et tu ressembleras plus à rien !!! Déjà que t’es pas aidée !!

Son regard ne la perd pas de vue. Méfiant envers ce genre de donzelle revancharde et fourbe à souhait. Capable de vous castrer pendant qu’elle vous suce. Jamais faire confiance à une dame c’est bien connu. Il la surveillait. Ne la perdait pas un instant de vu au cas ou elle voudrait lui faire un tour pendable, il aurait de quoi lui transpercer le corps. N’était pas le meilleur archer du royaume pour rien. Jetant un coup d’œil distrait au corde qui était en train de tomber au dehors. Ce disant que la catin avait sa punition au moins. Serait miraculeux que les loups la bouffent pas en chemin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanaria

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   Jeu 17 Juil - 2:44

Pourquoi lui, pourquoi elle ?! Le destin était fait d’une telle manière. Que tout cela lui paraissait étrange. Le plus importants a l’heure actuelle était de retourner a la Mandragore. Au plus vite !

Elle n’avait que faire de ce gros malin ! S’il se trouvait beau, il devait avoir une mauvaise vue. A croire qu’il était une divinité … mon dieu qu’elle horreur ! Le Dieu des laiderons sans doute ! C’était à coup sûr ça … A quoi bon chercher. C’était déjà comme si il n’existait plus … Avant tout penser à ses amis, Tarcis et Isa … Elle ne remarque même pas le petit clin d’œil de fouine qu’il lui adresse. Que deviennent-ils ?! Ou sont-ils ?! Morts, vivants ?! Un sentiment d’angoisse la prend. Qu’ils leur fassent seulement du mal et … même si ça doit lui couter la vie …

C’est ça compte là-dessus !! Va donc séduire du bouc bien puant quand tu rentreras chez toi !! T’es bonne qu’à ça !!

Elle sourit à cette remarque, le regard perdue au dehors. La pluie tombe. Il fait nuit mais le soleil ne devrait plus tarder à se lever. S’il savait … Il y en avait eu. Mais pas n’importe qui … Son cœur ne se portait pas sur n’importe qui … Les jeunes hommes beau et fringuant. Classe et distingué. Elle aimait les folies, ceux qui savent rire. Ceux qui vous font découvrir le monde rien qu’en vous regardant. Elle pensait à ceux qu’elle avait rencontrés. Et qui étaient sortis de sa vie. Il était trop sur de lui. Il pensait être le meilleur, il se trompait sur toute la ligne.

Touche ma monture et tu ressembleras plus à rien !!! Déjà que t’es pas aidée !!

Elle y avait pensée un bref instant c’est vrai … Mais a quoi bon … Il avait l’air d’avoir repris la grosse tête. Alors autant ne pas le chercher. Il la dégoute plus que tout. Il ressemblait à rien. Peut être que les femmes avaient pitié de lui alors elle lui faisait plaisir. Sûrement Xanaria ne voyait pas comment il pouvait faire sinon comme ça.

Elle avait gardé son mantel était sortie et l’avait subitement ôté. Le jetant dans la boue. Puis marcha dessus pour ne pas se salir les pieds tout de suite. Un sourire moqueur sur les lèvres. Elle n’avait pas besoin de cette atrocité pour marcher sous la pluie. Ses pieds nus s’embourbaient dans la boue. Elle n’avait pas peur de se salir.


La pluie ne cesse. Ses cheveux deviennent peu à peu trempés. Ses jambes pleines de boue. Elle courre, pas de temps à perdre avec ce crétin. Elle doit savoir …

Courir, le plus vite possible. Ne pas s’arrêter. Ne pas s’effondrer. Elle a mal partout mais continue. Elle manque de tomber mais se rattrape de justesse. Continuer. Ne pas abandonner. Retourner a village. Puiser dans ses dernières forces pour y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En tête à tête avec un Dieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
En tête à tête avec un Dieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» T' as du travail? Je m'en fiche ~? Viens chanter avec moi ? [PV May ]
» Combat avec boucliers de duels judiciaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revenge :: Extérieur du Chateau :: Dans la forêt sombre-
Sauter vers: